Accès direct au contenu

Stef

Version anglaise

aide

Accueil > Séminaires et colloques > Séminaires > Séminaire TIC pour la formation

Recherche - Valorisation

Quelles pratiques avec les tablettes dans le primaire ?

le 7 octobre 2015
15h-17h

Ce colloque sera accessible de 15h00 à 17h00 :

> Sur place : à l'ESPE d'Aurillac, AMPHI 2, 25 Rue de l'École Normale, 15000 Aurillac.
> Par Internet en vidéo-diffusion et en direct via le lien suivant :
(attention : NOUVEAU lien)
http://youtu.be/UjTx3bTfeB0.



François Villemonteix
, Maître de conférences en sciences de l'éducation à l'université de Cergy-Pontoise (laboratoire École, Mutations et Apprentissages). Il consacre ses recherches aux pratiques pédagogiques mobilisant les technologies informatisées et aux changements qui les accompagnent, dans l'enseignement obligatoire et dans la formation des enseignants.

Les tablettes à l'école primaire : simplification ou complexification des pratiques pédagogiques ?

Cette présentation fera un point sur les recherches en cours ou achevées portant sur les opérations d'implantation de tablettes en milieu scolaire. Elle prendra en particulier appui sur les résultats de la recherche EXTATE (expérience tablettes tactiles à l'école) financée par le MEN et menée en 2013-2014. L'objectif principal de cette recherche fut de caractériser les conditions d'implantation de tablettes tactiles grand public dans 8 écoles primaires françaises.

Les résultats présentés au cours de la session concernent plus directement les pratiques des enseignants. Les analyses conduites permettent de documenter des pratiques pédagogiques mobilisant les tablettes et l'ensemble des contraintes qui les environnent, parfois inédites. Elles viennent influencer, en profondeur parfois, l'ingénierie pédagogique développée par les enseignants. Les résultats permettent de souligner le contraste entre des attentes institutionnelles à propos d'éventuels changements dans l'exercice du métier et une réalité plus contrastée de pratiques plutôt conformes aux précédentes et aux attentes prescrites, mais qui se complexifient.

Liens :




Anne Lechêne
, Responsable des partenariats BIC éducation

La classe mobile d'ardoises numériques BIC® Education a été développée entre 2010 et 2015 dans une démarche d'innovation « Design Thinking » avec une communauté d'enseignants et d'élèves du 1er degré et de collégiens de SEGPA, pour répondre aux problématiques de la transition numérique des générations actuelles d'élèves et d'enseignants. Elle s'inscrit pleinement dans la stratégie nationale de « la grande école du numérique » et est éligible et référencée à l'UGAP dans le cadre des Collèges préfigurateurs, pour les 300 écoles concernées à la rentrée 2015.

Cette innovation apporte une contribution très visible à la réflexion sur les outils les mieux adaptés au monde scolaire, avec une interface stylet/ardoise numérique permettant d'associer la culture de l'écrit et la culture des écrans, une grande facilité d'usage et des retours exceptionnels avec les élèves les plus en difficulté.

Après avoir présenté la démarche de création Design Thinking et partagé quelques retours d'usages, nous envisagerons les points de singularité de cette offre par rapport à des solutions numériques basées sur des tablettes et des applications grand public. Nous verrons aussi en quoi cette solution numérique permet de mettre en œuvre des approches psychopédagogiques et des dispositifs d'apprentissage variés au sein d'un groupe-classe.


Jean-Philippe Lavigne, responsable de la mission Ecole Numérique pour Cantal Ingénierie & Territoires (CIT).

Ecoles numériques du Cantal

Le Conseil départemental du Cantal, en tant que premier partenaire des collectivités souhaite accompagner les projets portés par les territoires, assister les élus locaux dans leurs démarches grâce notamment à un appui technique et/ou juridique via Cantal Ingénierie & Territoires (CIT) mais également impulser de nouvelles dynamiques d'aménagement ou de développement local.

Une convention de partenariat quadripartite (Rectorat de l'Académie de Clermont-Ferrand, Direction des Services Départementaux de l'Éducation Nationale du Cantal, CIT et Département) pour le développement du numérique éducatif dans le 1er degré, nommée « Écoles Numériques du Cantal» était conclue en 2014 pour 4 ans. Cette convention porte sur quatre volets d'intervention :

  1. L'Environnement Numérique de Travail (ENT),
  2. Le Réseau (accès et connexion),
  3. Les équipements informatiques et outils TICE,
  4. La maintenance.

Le Conseil départemental du Cantal, notamment via la mutualisation de ses services avec C.I.T, apporte les moyens nécessaires à la mise en œuvre du projet.

Cantal Ingénierie et Territoires (C.I.T) intervient auprès de ses membres dans le cadre de sa mission de conseil et d'assistance dans le domaine du numérique. Il apporte des éléments d'aide à la décision et des outils mutualisés pour répondre aux objectifs du projet, lequel ne peut concerner que les collectivités membres de C.I.T.

L'Éducation Nationale joue un rôle central en matière de développement du numérique éducatif. Dans ce contexte, elle réorganise ses équipes, forme le personnel pédagogique et fournit les ressources documentaires nécessaires à ses missions.

Un Label "Écoles Numériques du Cantal" a été créé. Il permet d'identifier chaque établissement partenaire de la démarche.

Type :
Séminaires - conférences
Lieu(x) :

ESPE d'Aurillac
AMPHI 2
25 Rue de l'École Normale
15000 Aurillac


Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité